DE BAB GUISSA A BAB KHOKHA PAR BINE-LAMDOUN

Nous arrivons en voiture à Bab Guissa par le grand parking face aux remparts sur Rhabt Sof (marché de la laine).

La façade de cette porte monumentale du XIIe s.en arcade surmontée de créneaux, est vraiment magnifique .En y entrant,et dès sa franche coudée pour moitié à ciel ouvert,on a l’impression d’avoir violé l’intimité d’un palais .nous voilà intra-muros .Sur la gauche,les oliviers renvoient leurs ombres sur la placette d’où part derb Zenjfor vers le palais jamaï,le plus somptueux hôtel de la ville .Tout à fait à notre droite face à un jardin clos,une énorme fontaine à trois arcs sous préau et Jama’ Bab Guissa forment l’essentiel de la place .Entre la fontaine et la mosquée,un chemin monte vers le mausolée Sidi Ali Mzali .Au coin de la mosquée,comme pour aller sur le quartier de Zqaq Rommane ,la medersa Bab Guissa fermée aux visiteurs,loge toujours des étudiants. Continue reading »

DE AÏN-ZELTEN A BAB GUISSA PAR ‘ATTARINE ET ZQAQ ROMMANE

On y parvient en passant devant Bab Mahrouk .Là-haut,sur la colline ,nous voyons Borj Nord .Prenons la pente abrupte qui descend à notre droite .C’est la nouvelle percée que certains se plaisent à nommer aujourd’hui Bab ‘Aïn-Zleten.Or selon les historiens,la ville n’a pas connu de porte de ce nom .On laisse remonter la rue qui mène au grand parking-(tout un pan du quartier Tala’ a disparu)-et on continu à descendre jusqu’à une petite place .De cet endroit,où s’élève le minaret de Jama’ ‘Aïn-Zleten,commence notre promenade de plus de trois heures. Continue reading »

DE LA PLACE BATHA A BAB RCIF PAR QETTANINE ET RHABT ZBIB

Place Batha, rebaptisée place Ahmed Mekouar, est notre point de départ pour cette promenade d’environ deux heures et demie .

On laisse à droite l’unique parking de cette place assez étirée et on descend derb Sidi l’Khayat jusqu’à une placette répondant au nom populaire de «Bab dar Génénar» où se trouvent la mosquée et l’école Douh.Nous avons en face de nous dar Cheikh Tazi, actuel siège de l’association Fès-Saïss et ancienne administration du général-résident pendant le protectorat. Continue reading »

DE BAB BOUJLOUD A BAB JDID PAR ZQAQ ROWAH, OUED SOWAFINE ET CHAQ BDÈNJALA

Notre promenade d’environ trois heures commence à Bab Boujloud .Mais avant d’y entrer, visitons si possible l’étonnant collecteur des eaux sur la droite près du petit poste de garde .Autrefois, il distribuait l’eau avec ingéniosité par de petits canaux souterrains.

Nous voilà donc sur la place Serrajine.

Laissons les restaurants et tournons à gauche pour prendre tout de suite à droite Tala’a Kbira .Ce tronçon est appelé Guezzarine (les bouchers).il faut préciser que Tala’a Kbira est la plus longue artère commerçante dela Médina.Elle débute à Bab Mahrouq si on y inclut Sellaline à ‘Attarine si on peut aussi l’inclure. Continue reading »

AUTOUR DES REMPARTS

C’est une promenade à effectuer en voiture. Il faut compter, sans aucun arrêt, un peu plus d’une heure .Elle nous servira à longer les remparts et facilitera nos déambulations dans la cité mythique.

Par le rond-point de lafiat, en Ville-Nouvelle, prenons le boulevard Moulay Youssef en direction du Palais Royal en passant par l’ancien lycée Mixte, la Municipalité et les espaces verts. Continue reading »

DE BAB SID L’AOUAD A BAB GUISSA PAR QARAWIYINE ET MOULAY IDRISS

Bab Sid l’Aouad se trouve au font et à droite sur Rcif,la place en cul-de-sac.
On y accède en bus, en taxi ou dans sa propre voiture (stationnement difficile et anarchique).Cette porte en ogive donnait, avant la percée de Rcif, sur la ruelle qui mène au mausolée de Sid l’Aouad.
Aujourd’hui, la ruelle a perdu un de ses pans sur une dizaine de mètres et continue plus loin pour passer devant le mausolée et ressortir sur la percée.Notre promenade d’environ trois heures commence sous cette arche. Continue reading »

DE SALAJ AU MUSEE BATHA PAR BAB MAHROUQ ET JNANE-SBIL

Cette promenade a la particularité de commencer et de se terminer au même endroit .Si on vient de la ville-nouvelle, on prend le boulevard Allal Fassi jusqu’à sahat Batha, devenue place Ahmed Mekouar.

Sur cette place, donnent la bibliothèque du musée Batha, dar Mekouar ou Jbena-Benjelloun, dar abadi maison d’hôtes,et un hôtel .Autrefois sur le cote gauche,se tenait le fameux café de Moulay Ahmed Nabba qui par la suite a donné son nom,nabba ,à tous les «bouis-bouis». Continue reading »

DE BAB SEMMARINE A BAB BOUJAT PAR BAB MAKINA ET MOULAY ABDELLAH

Durée : deux heures environs.Fès-Jdid est une ville et non pas un quartier.

Nous débutons notre promenade par Bab Semmarine, une porte majestueuse à deux arcs, tellement large en profondeur qu’elle abrite les locaux administratifs de Fès-Jdid.

Dépassons-là, nous avons en face une artère très animée, large et assez régulière dans son tracé, rappelant certaines villes arabo-mauresques semblables à Tétouan où Rabat. Continue reading »

DE BAB LAMAR A BAB SEMMARINE PAR BAB MELLAH ET BAB MAGANA

Commençons notre promenade d’environ deux heures par le boulevard Moulay Youssef venant de la Municipalité en direction du Palais Royal .Devant nous, en bordure des jardins, Bab Lamar, belle porte aux faïences vertes dont le nom réel s’est perdu pour prendre presque son antonyme : «l’amour».Elle était reliée par des remparts au Borj Mahraz, resté à gauche dans l’enceinte du Palais. Nous sommes sur la place des Alaouites. Ă notre droite, un parking puis une petite porte, Continue reading »

FES, DOYENNE DES VILLES IMPERIALES

Fès, ville des mille et une nuits, capitale historique, spirituelle et culturelle du Maroc est une halte incontournable pour les amoureux de la culture, de l’histoire et de l’architecture hispanomauresque. Nichée au creux d’un vallon au pied des montagnes de l’Atlas, Fès, foyer prestigieux de la civilisation musulmane et berceau de la culture berbère et des Arabes dAndalousie, fascine par sa richesse historique, son architecture hispano-mauresque, sa médina médiévale de Fès EI-Bali, Continue reading »